ORGANE MAJEUR DANS L’ADAPTATION AU STRESS: LES GLANDES SURRENALES

Que se passe-t-il dans votre organisme quand vous êtes soumis à un stress ?

Lorsque vous êtes face à un danger ou que vous vivez un stress émotionnel (professionnel, familial, personnalité perfectionniste … )  votre système nerveux par l’intermédiaire du système limbique (cerveau émotionnel) met en place des réactions afin que vous puissiez vous adapter à ce stress. Il s’agit de la réaction de « lutte ou de fuite ».

Que se passe-t-il alors dans votre corps ?

Cette réaction au stress est permise en grande partie par les glandes surrénales. Vos glandes surrénales (situées au dessus des reins, principale source d’hormones) par la stimulation du système nerveux vont secréter de l’adrénaline entrainant une augmentation de la pression artérielle (le cœur bat plus vite, les vaisseaux sanguins se contractent) une augmentation du taux de sucre dans le sang, vos muscles ayant besoin d’un apport d’oxygène et de sucre plus important afin de se contracter. Vos pupilles se dilatent, vous transpirez, votre digestion ralentit, la priorité de votre corps étant de combattre le stress.

Secondairement le cortisol agit de concours pour répondre au stress. Cette hormone permet de libérer de l’énergie à partir des réserves de l’organisme. Elle augmente la synthèse de glucose par le foie, ralentit la réponse immunitaire, diminue l’absorption intestinale du calcium…

Cette réaction de « lutte ou de fuite », réaction normale de survie, indispensable en cas de danger réel (incendie, agression physique … ) se mettra en place à chaque fois que vous serez soumis à un stress, quel qu’il soit (conflit professionnel ou familial, environnement polluant … )

Soumis à un stress chronique, votre corps sera bloqué dans cette réaction de lutte. L’augmentation de la fréquence cardiaque deviendra de la tachycardie, la contraction de vos muscles squelettiques nécessaire pour combattre, sera responsable de douleurs de dos et de tensions dans les mâchoires, la transpiration deviendra des mains moites, le ralentissement de la digestion sera responsable de ballonnements et de douleurs intestinales, la baisse de l’immunité entrainera des infections et la diminution de l’absorption intestinale du calcium de l’ostéoporose.

Vos glandes surrénales, constamment stimulées, secrèteront du cortisol sans interruption perturbant de façon chronique votre sommeil (la baisse du taux de cortisol en soirée permettant normalement l’endormissement).

Après quelques temps, elles seront épuisées, votre adaptation au stress sera difficile. Vous ressentirez alors une fatigue chronique et un manque d’énergie certain.

Il est donc important de travailler sur l’équilibre de vos surrénales. Le sport, les exercices respiratoires, un environnement sain permettront de limiter votre réponse au stress. Un travail chiropratique sur votre système nerveux et notamment sur vos glandes surrénales désamorcera la suractivité ou l’épuisement de ces dernières permettant ainsi de retrouver un équilibre physiologique et une réponse adaptée au stress.

Publicités

%d blogueurs aiment cette page :