POURQUOI FAIRE AJUSTER VOTRE ENFANT DÈS LA NAISSANCE

La naissance est un des premiers stress vécus par l’enfant. Plusieurs études chiropratiques montrent qu’un grand nombre de traumatismes touchant le nouveau né auraient pu être prévenus ou améliorés par des soins chiropratiques sur la femme enceinte.

Si le bassin de la femme enceinte est équilibré, l’utérus va croitre symétriquement* laissant la place à l’enfant de se développer et de se positionner correctement en vue de l’accouchement.

*L’utérus est attaché au bassin par l’intermédiaire de ligaments : si le bassin n’est pas équilibré, il entrainera l’utérus de façon asymétrique d’un côté ou de l’autre. La place du fœtus sera alors restreinte entrainant des pressions importantes sur son crâne ou sa colonne vertébrale.

De la même façon, il est essentiel que le système nerveux, la colonne vertébrale, le crâne …de la femme enceinte soient délivrés de toutes tensions afin qu’elle puisse vivre sa grossesse de la meilleur façon possible, tant physiquement qu’émotionnellement pour son bien-être et celui de son enfant.

AJUSTEMENT DU NOUVEAU NÉ

Parfois, quelques complications surviennent au moment de l’accouchement entrainant des tensions chez le nouveau né. Il est donc essentiel qu’un chiropraticien évalue le squelette, le crâne et le système nerveux de votre enfant et ce le plus tôt possible.

Les tensions peuvent se situer à différents niveaux :

le crâne : entrainant des déformations à l’origine dans les premiers mois de difficulté de succion (allaitement), de pleurs inexpliqués, de problème de régulation de sommeil et plus tard de déficit de l’attention, de concentration, d’hyperactivité, de bruxisme(mâchoire qui grince)…

la colonne vertébrale et le bassin : à l’origine de coliques, régurgitations, torticolis …

les extrémités : entrainant des problème de hanche, de pied, des dislocations d’épaules…

Les traumatismes peuvent avoir lieu au cours de trois étapes différentes :

-au cours de la grossesse : un enfant en position de siège ou en position transverse n’étant pas dans une position optimale, des pressions vont s’exercer anormalement sur son crâne et sa colonne vertébrale à l’origine de déformations.

NB : Ces enfants sont souvent accouchés par césarienne. Il est souvent dit qu’un enfant naissant par césarienne ne subit pas les tensions liées à la délivrance, mais les pressions exercées sur son crâne et sa colonne vertébrale liées à la mauvaise position dans laquelle il était bloqué les derniers mois de la grossesse, sont tout aussi importantes.

NB2 : Il est impératif de consulter un chiropraticien si l’enfant se présente en siège ! En effet,  libérer le bassin et le système nerveux de ses tensions peut permettre à l’enfant de trouver sa place naturellement en vue de l’accouchement, même dans le dernier mois.

-au cours de la délivrance : un travail long sera à l’origine de pressions importantes sur le crâne, un travail trop rapide pourra entrainer un stress sur le système nerveux. Une présentation par la face entrainera une hyperextension des cervicales et donc des tensions dans cette zone et à l’arrière du crâne (occiput)

 


1

 



 

2

 

 

3

 

1: le foetus se présente dans une position normale

2: le foetus se présente avec une importante extension du cou

3: le foetus se présente en siège

-d’autres causes peuvent être responsables de contraintes sur le fœtus :

  • · un accouchement provoqué par l’ocytocine entrainent des contractions plus importantes pouvant exercer des pressions importantes sur le crâne du fœtus.
  • · une délivrance instrumentale (forceps, ventouse) impactent également le crâne du fœtus

COMMENT SE DÉROULE UNE PREMIÈRE SÉANCE ?

Nous évaluerons ensemble comment s’est passée votre grossesse, comment s’est passé l’accouchement (voie basse, siège, césarienne, temps de travail, douleurs, péridurale, instruments…).

Puis je vous questionnerai sur votre enfant : sa taille, son poids, sa digestion, son sommeil, son comportement…

J’effectuerai ensuite une inspection et une palpation afin de déterminer les tensions présentes au niveau du crâne, du squelette et du système nerveux.

Enfin j’ajusterai votre enfant suivant les tensions que j’aurai trouvées. J’utilise des techniques d’ajustement douces et indolores très confortables pour votre enfant.

Il est donc indispensable de faire évaluer la colonne vertébrale et le système nerveux de votre enfant chez un chiropraticien et ce le plus tôt possible. Pensez que c’est une chance pour lui de commencer sa vie libre de tensions, lui permettant ainsi un développement physique et mental optimal.

 

références:

-Fan L, Huang X, Wang Q. the characteristics of labour course and perinatal prognosis in cases of fetal persistent occiput-transverse and persistent occiput- posterior position. 1997; 32: 620-622

-Stephen P. Williams D.C., certified craniopath. Pregnancy and paediatrics: a chiropractic approach.2005

Publicités

%d blogueurs aiment cette page :