L’ÉQUILIBRE ACIDE-BASE

Tout milieu quel qu’il soit se situe sur une échelle acidité/alcalinité et notre organisme n’échappe pas à cette règle. Notre corps programmé pour vivre dans un parfait équilibre ne tolère que de très faibles écarts, des écarts importants étant à l’origine de graves problèmes de santé.

Dans notre société actuelle, la tendance à l’acidification est générale. Plusieurs facteurs favorisent cette acidification : la malnutrition (mauvaise qualité des aliments, la suralimentation) (cf tableau aliments), le stress, l’anxiété, les excès de toutes sortes…

Le degré d’acidité ou d’alcalinité se mesure en pH sur une échelle de 0 à 14, 0 étant le plus acide, 14 étant le plus basique.

Le pH du sang doit être compris entre 7,32 et 7,42, limites au delà desquelles il n’y a pas de vie possible. Un excès d’acidification du sang n’étant pas viable, notre corps dispose de « systèmes tampons », lui permettant de maintenir le pH du sang à sa valeur obligatoire ; pour cela il va aller piller dans d’autres organismes des substances alcalinisantes dont il a besoin. C’est ainsi que le corps pourra puiser dans les réserves minérales alcalines des os, des cartilages et des dents entraînant une déminéralisation osseuse telle que l’arthrose ou l’ostéoporose ou des caries dentaires.

En rétablissant l’équilibre « acide-base », notamment en modifiant ses habitudes alimentaires,  on peut freiner la progression d’une arthrose ou d’une ostéoporose.

Le pH urinaire d’une personne correctement nourrie et en bonne santé se situe entre 6,5 et 7,5.

Petit test facile : testez votre pH urinaire et vous verrez si votre corps essaie de se défaire d’un trop plein d’acides. Le pH du matin (deuxième urine après lever) doit être plus acide, entre 5,5 et 6,5, en effet la nuit votre corps élimine l’excès d’acidité accumulée dans la journée ; à midi entre 6,5 et 7 et le soir entre 7 et 7,5.

Quelques effets de l’acidité sur l’organisme :

    • crises de gouttes, rhumatismes, arthrite, polyarthrite, arthrose, ostéoporose….
    • aphtes sur les lèvres et dans la bouche, fissures au coin des lèvres
    • renvois acides (régurgitations), brûlures d’estomac, ulcères,
    • calculs rénaux et vésicaux, – problèmes de peau (boutons, eczéma, herpès), varices
    • rhumes, sinusites, otites, bronchites chroniques – maux de tête et migraines
    • douleurs sciatiques
    • de la fatigue, un manque constant d’énergie
    • de la frilosité, de la dépression
    • une sensation de membres lourds
    • de la nervosité, de l’irritabilité, etc.

La digestion se fait dans un pH particulier suivant les aliments ingérés. C’est la raison pour la quelle il est important de ne pas associer n’importe quels aliments dans un même repas.

Ainsi vous éviterez d’associer des pommes de terre (alcalines) avec de la viande (acide)

Citron, vinaigre, tomate et vin sont compatibles avec les protéines (acidifiants).

Une association très répandue mais particulièrement désastreuse pour les enfants chez qui elle provoque des désordres ORL importants (otites, rhinites, bronchites, bronchiolites, angines) : un repas constitué d’une purée et d’un yaourt sucré en dessert. Le mélange purée / yaourt est incompatible, et le mélange purée / sucre est également incompatible.

Les fruits se consomment en dehors des repas.

Du fait de leur acidité, la viande et les produits laitiers se consomment une à deux fois par semaine.

Comment rétablir l’équilibre acide-base ?

    • en diminuant l’apport d’aliments acides ou acidifiants.
    • en augmentant la consommation des aliments crus, tout en respectant sa propre capacité métabolique à l’égard des crudités.
    • en augmentant l’apport d’aliments alcalins.
    • en mangeant lentement, consciemment, dans le calme et en mâchant bien les aliments (ceci les rend plus alcalins).
    • en améliorant la qualité de vie par une recherche sur le sens de l’existence et celui de la maladie.
    • par des exercices de respiration, promenade dans la forêt ou en montagne.
    • par d’autres activités sportives et harmonieuses.
    • par l’apport d’un remède alcalinisant naturel (en cas de nécessité).

tableau des aliments

Publicités

%d blogueurs aiment cette page :